Mondial 2017 : la qualification analysée ...

mercredi 17 mai 2017, par JMB

On attendait depuis des années que le trial bouge, se renouvelle, tente d’autres choses, et l’arrivée du Promoteur incarné par Jake MILLER sur cette édition 2017 propose une nouvelle approche de ce mondial ... commentaires ...

Avant tout, nous avons mis en ligne un nouveau sondage dans lequel nous vous demandons votre avis sur cette nouvelle donne, aussi il faut bien comprendre que cette news n’a pas pour but d’influencer votre choix, mais juste de donner notre point de vue.

La grande nouveauté réside dans cette qualification, qui précède la course, et qui définit l’ordre de départ des pilotes le lendemain. Force est de constater que cette toute première qualification aura eu au moins l’avantage de mettre en avant un pilote qui, sans cela, n’aurait pas eu autant les feux braqués sur lui, tout au moins à ce stade de sa carrière, Jaime BUSTO, puisqu’il fut le gagnant de cette première qualif.

Donc à nos yeux, cela démontre que l’innovation fait bouger les lignes, insuffle un intérêt nouveau, et donc, toujours de notre point de vue, idée gagnante à confirmer sur les manches à venir.

Autre point intéressant, cette qualification revêt un intérêt encore plus stratégique pour la course, car on peut imaginer, pour les prochaines courses, certains pilotes étudier de très près la météo et se battre plus ou moins lors de de la qualif afin de partir plus ou moins tôt le lendemain et donc espérer, par exemple, passer entre les gouttes d’eau d’une pluie qui pourrait arroser le GP.

Ce choix pourrait s’avérer payant ... ou pas ... la météo n’étant pas une science exacte, mais quoi qu’il en soit le caractère stratégique pourra rentrer en ligne de compte et pour nous cela est très positif.

Il reste donc à garder les yeux ouverts et observer les manches à venir et espérer voir un de nos Français emporter un jour cette qualif ...

Photo : Team Honda Repsol.